Trafic d’organes, à Bahreïn : horreurs, dans les hôpitaux!

5 Jan

IRIB- Certains documents font état de l’implication du régime bahreïni, dans le trafic d’organes des martyrs des violences de ces derniers mois, a déclaré une source hospitalière, depuis un hôpital, à Bahreïn, selon Press TV. Les médecins dépendant du service du renseignement et de sécurité du régime bahreïni ont enlevé les organes de Hachemi SaÏd, abattu, la semaine dernière, à Sitra, avant de le remplir de coton, pour donner à sa dépouille un aspect naturel, a ajouté cette source, sous le sceau de l’anonymat, dans un contact téléphonique. Les hôpitaux vers lesquels sont transférés les blessés ressemblent à des centres de détention, en raison de la présence des forces de sécurité. Ces médecins ont appelé les organisations internationales et de défense des droits de l’Homme à empêcher le régime de poursuivre ses politiques inhumaines, en exerçant des pressions sur lui.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :